Advanced search
Start date
Betweenand

Les écoles doctorales en Droit et le champ juridique dans l'État de São Paulo, Brésil

Grant number: 18/13462-6
Support type:Scholarships abroad - Research Internship - Post-doctor
Effective date (Start): December 15, 2018
Effective date (End): December 14, 2019
Field of knowledge:Humanities - Education - Fundamentals of Education
Principal Investigator:Ana Maria Fonseca de Almeida
Grantee:Vinicius Parolin Wohnrath
Supervisor abroad: Frederic Lebaron
Home Institution: Faculdade de Educação (FE). Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP). Campinas , SP, Brazil
Local de pesquisa : École Normale Supérieure, Cachan (ENS), France  
Associated to the scholarship:17/18251-0 - Between Secularists and Catholics: Spaces of J.S.D Degree in Contemporary Brazil, BP.PD

Abstract

Le retour à la démocratie au Brésil fut marqué par des efforts des juristes pour reconfigurer l'État, surtout en produisant la doctrine juridique nécessaire à la conformation de l'État de droit. Dans un contexte d'expansion de l'enseignement juridique, de croissance significative du nombre de licenciés en droit et d'implantation simultanée de formation doctorales en droit dans plusieurs régions du pays, le champ juridique est passé par un processus important de diversification et de réordination. Dans le groupe de juristes qui se disputent l'État, ceux qui possèdent un titre de docteur et qui sont professeurs d'école doctorale sont devenus proéminents. Ils s'imposent progressivement comme les seuls qui sont en condition de produire la doctrine, des discours juridiques et pour éduquer d'autres générations d'opérateurs du droit, marquant les dynamiques de l'espace juridique. Néanmoins, malgré l'importance acquise par les écoles doctorales dans la définition des hiérarchies dans cet espace, il existe un vide d'études sur les caractéristiques et les modes d'opération de ces écoles, par la suite, des agents responsables de l'éducation de ces juristes - que la recherche en cours à l'Unicamp peut contribuer à remplir. Les données sur les écoles doctorales (n=36), aussi bien que sur des directeurs de thèse actifs aujourd'hui (n=1210) dans le pays, furent déjà recueillies. Les rapports entre les juristes qui occupent les positions les plus prééminentes dans les institutions juridiques de l'État et ces écoles furent aussi répertoriés. L'objectif du stage à l'ENS Paris-Saclay est de travailler sur l'approfondissement de cadres théoriques et méthodologiques mobilisés dans cette étude, pour mieux comprendre les dynamiques qui contribuent à la légitimation des juristes autorisés à « dire le droit ». A ce propos, São Paulo est présenté comme étude de cas. Le séjour permettra ainsi de mener une étude comparative sur la formation des élites juridiques brésiliennes et françaises. Cela va permettre de tester l'approche analytique et les outils de recherche dans différents contextes et scénarios.